Il se rend à la police… cinq ans plus tard, puis se tue !

Robert Leduc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un homme de 47 ans, Alain Gaudreault, s'est rendu aux policiers le 10 août 2011, cinq ans après commis un délit de fuite à Lachine, le 20 octobre 2006.

Incapable de vivre avec ses remords, l'homme s'est présenté au Poste de quartier (PDQ) 8 de Lachine, puis a comparu au Palais de justice de Montréal sous une accusation de délit de fuite causant la mort. Il a été remis en liberté sous plusieurs conditions.

Rappelons les faits: le 20 octobre 2006, l'accusé circulait à bord de sa remorqueuse lorsqu'il a happé mortellement un cycliste de 43 ans sur la rue Fairway, à l'angle de la rue François-Lenoir, dans le parc industriel de l'arrondissement de Lachine. Le remorqueur avait alors pris la fuite sans prêter assistance à la victime qui agonisait au sol.

Les nombreuses recherches menées par les policiers pour retrouver le chauffard étaient demeurées vaines, jusqu’à ce que l’individu se rapporte lui-même à la police.

Puis, les médias nationaux nous ont appris qu’Alain Gaudreault s’était enlevé la vie dans les jours qui ont suivi son aveu. «Un geste volontaire de la part de cet homme qui, selon le frère de la victime, Alain Brisson, avait peut-être des choses à cacher».

Organisations: Palais

Lieux géographiques: Arrondissement de Lachine, Montréal, Rue Fairway Rue François-Lenoir

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires